14 juin 2018, La visite de l’usine Kuhn et le repas annuel

Nous retrouvons l’usine Kuhn deux ans après. L’accueil de Monsieur Hervé Arlot est toujours aussi sympathique.

L’usine s’est transformée : tout le monde est tombé d’accord sur ce constat. En deux ans, nous avons pu nous rendre compte comment une usine à la pointe de la technologie mondiale dans son domaine devait constamment innover. Les évolutions récentes apportent ici et là, tantôt de profondes transformations, tantôt des touches qui concernent notamment les conditions de travail. Dans certains ateliers, « on peut presque travailler en chemise blanche », a-t-on entendu.

Ce qui est sûr aussi, c’est que les discussions entre les Anciens sont toujours aussi animées, en dépit de quelques rides de plus ! Et que de vieux souvenirs évoqués !

Les Burzudus ont encore apprécié la qualité du restaurant. Un excellent repas, un service très aimable et efficace ! Comme il y a deux ans, nous avons été très bien « soignés » !

De bien beaux moments de plaisir pour les Burzudus !

Que la société Kuhn Huard soit vivement remerciée !

 

 

 

 

 

28 octobre - 3 novembre 2016. Exposition : « Jules Huard (1868-1933) »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette exposition a eu lieu au Marché couvert Jeanne d’Arc, du 28 octobre au 3 novembre.

Environ 1 000 personnes ont visité cette exposition, et la famille Huard fut bien représentée.

Principales qualités reconnues à cette exposition : sa simplicité ; sa grande lisibilité ; la qualité, la variété et la complémentarité des documents, des objets et des éléments présentés. Le portique de l’age d’une charrue avec la photographie au Salon de la machine agricole de Paris en 1926, l’éclaté de la charrue des années 1920, les photographies de Jules Huard et de sa famille, sans oublier le « Burzudus » ont été les plus regardés.

Cette exposition a présenté d’indéniables intérêts dans les domaines culturel, technologique, économique et social. Son principal mérite est d’avoir mis en valeur l’exceptionnelle personnalité de Jules Huard. Tous les visiteurs ont véritablement découvert ce personnage hors norme, un génie créateur dans le domaine de la mécanique agricole.

Cette découverte peut être approfondie grâce à l’ouvrage : « Jules Huard (1868-1933) » (voir « Ouvrages Huard »).

 

 

 

 

21 octobre 2016. Christian Bouvet : « Jules Huard (1868-1933) »

 

Salle du Foyer restaurant, à Châteaubriant, Christian Bouvet a présenté son ouvrage sur Jules Huard aux membres de l’Association Huard Burzudus et à ceux de l’Hippac. Cette présentation s’est déroulée sous la forme d’un récit.

La biographie a abordé les années d’apprentissage (1868-1888), la progressive prise en main de l’entreprise sur la voie de l’industrialisation (1889-1898), Jules Huard et la Société Huard Frères dans l’usine de la rue de Fercé (1899-1906), Jules Huard maire (1904-1908), l’usine du Rollard aux Vozelles et la conquête du marché national (1907-1914), l’apogée des innovations (1914-1927), et enfin le dur chemin de fin de vie (1928-1933).

Au-delà de cette présentation classique, Christian Bouvet a insisté sur l’extraordinaire personnalité de Jules Huard. C’est à la fois un homme de son temps, des années 1890 au début des années 1930. Mais c’est aussi un homme extrêmement moderne dont les grands principes devraient être médités aujourd’hui. C’est aussi un homme profondément sensible qui forme avec Victorine son épouse un couple non moins extraordinaire.

Parmi toutes les citations mises dans l’ouvrage, en voici une qui pourrait être inscrite au fronton de nombreux établissements : « Tant que l’on apprend à travailler, on est jeune. Si à 20 ans on n’apprend plus rien, c’est que l’on est vieux. Quelqu’un qui est satisfait de son affaire est un vieux ».

Les images ci-jointes présentent, outre la couverture de l’ouvrage, une photo de Jules Huard à 20 ans, son livret ouvrier et son permis de conduire.

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

23 juin 2016. Visite de l’usine Kuhn et repas annuel

2016 06 23 Kuhn B

2016 06 23 Kuhn C

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La formule du rendez-vous festif annuel a évolué. Nous avons commencé par une visite de l’usine Kuhn, après un accueil bien sympathique de Monsieur Hervé Arlot.

Certains anciens Huard avaient visité l’usine en mars 2014, mais pour d’autres, les souvenirs remontaient parfois à de vieilles lunes… Que de discussions ! Que de vieux souvenirs évoqués !

Mais tout le monde était d’accord pour constater les profondes évolutions récentes soulignées par notre guide Patrick Mesclin : le rôle fondamental de la robotisation et de l'informatisation à tous les niveaux de fabrication, les changements des conditions de travail, l’adaptation et la construction de nouveaux bâtiments, la réorganisation du site lui-même, etc.

Les Burzudus ont ensuite testé la qualité du restaurant et ce ne fut pas la moindre de leur surprise. Un excellent repas, un service exceptionnellement aimable et efficace ! Bref, un ancien a résumé à sa façon la satisfaction générale : « nous avons été très bien soignés ! ».

Une bien belle journée de plaisir et d’émotion pour les Burzudus !

Que la société Kuhn Huard soit vivement remerciée !

 

2016 06 23 Kuhn A

 

 

 

 

11 mai 2015. Le repas annuel

 Le rendez-vous 11 juin, 36 Burzudus se sont retrouvés lors du rendez-vous festif annuel. La joie de se revoir se lisait sur tous les visages. Que de discussions ! Que de vieux souvenirs évoqués ! Que d’anecdotes !

Romain, jeune étudiant nantais en histoire de l’Art et Archéologie, qui réalisait un stage de trois semaines en juin, a découvert la « mémoire » bien vivante des Burzudus.

Après un repas bien sympathique, les Burzudus ont pu découvrir deux séries de vieux films, d’une part, sur la vie d’autrefois dans nos campagnes, et d’autre part, sur l’usine Huard, notamment dans les années 1925. Les remarques et les commentaires ont fusé !

Bref, un grand moment de plaisir et d’émotion !

2015 06 11 Repas Huard A2015 06 11 Repas Huard B

2015 06 11 Repas Huard C2015 06 11 Repas Huard D

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Joomla Template by Joomla51.com