• Atelier Franco

    L’atelier de production de grenades à main à la Fonderie Franco en 1915. Document de l’ouvrage : « 14-18. Hommes et femmes du Pays de Châteaubriant ».

  • Porte St-Nicolas

    Le pont de la porte Saint-Nicolas (porte Neuve) à Châteaubriant, construit entre 1755 et 1758. Image de l’ouvrage « Châteaubriant de la Renaissance à la Révolution ».

  • SCEAU ET CONTRESCEAU DE GEOFFROY V DE CHÂTEAUBRIANT, 1247

    L’un des plus beaux documents de l’ouvrage « Châteaubriant au Moyen Âge ».

  • Châteaubriant, rue de Couéré, deux maisons datant de la Renaissance.

    À droite, la Maison de l’Ange ; à gauche, un logis. Leur premier étage en encorbellement présente des décors de parements en pan de bois (damier, croix de Saint-André, chevrons).

  • L’abbaye cistercienne de Melleray

    L’abbaye est fondée en 1145. Aux 17e et 18e siècles, un formidable effort de restauration et de construction transforme l’abbaye. Melleray devient au 19e siècle un grand centre spirituel et un domaine agricole pionnier dans l’Ouest (voir livre : Melleray).

  • La Maison Huard à Châteaubriant

    Berceau de l’entreprise Huard de 1869 à 1907, restaurée en 2007-2008, elle abrite un espace muséographique et de mémoire organisé et renouvelé par l’Association Huard Burzudus, partenaire de l’Hippac (voir livre : Huard. 1863-1987).

 Christian Bouvet et Michel Charron, Châteaubriant… il y a cent ans. Les deux axes de la vieille ville

2010 01 08Axes

Notice

● Cinq plans : centre de la ville en 1789 et au début du XXe siècle ; percée nord (1847-1848) et percée  sud (1881-1882) de la Rue de l’Hôtel de ville ; plan de cette rue (actuelle Rue A. Briand) vers 1910.

● Étude historique : La Grande Rue : avec ses halles médiévales en son centre, cet axe millénaire de la ville close structure le tissu urbain et socio-économique de la cité jusqu’au milieu du XIXe siècle. La Rue de l’Hôtel de Ville : percée en deux temps au XIXe siècle, elle ouvre et remodèle totalement le centre de la ville, provoquant notamment la naissance de la halle-mairie et la création de la nouvelle voie vers Angers.

● Cent photographies commentées présentent ces axes au début du XXe siècle. Une quinzaine de clichés très rares présentent des artisans et commerçants posant devant leur boutique. L’ensemble est agrémenté par la reproduction d’une trentaine d’entêtes de factures des commerces au début du XXe siècle.

Renseignements pratiques

● Ouvrage de 64 pages, format 21 x 29 cm, papier 170 g, impression noire. Édition : octobre 2003.

● Prix public : 15 euros ; prix adhérent : 10 euros. Port en sus. Pour avoir des précisions : voir page « Nous contacter ».

 

 

 

Joomla 3.0 Templates - by Joomlage.com